Les Rendez-vous du CIRFIP

Programme des Conférences 2018

 

Coordination : David Faure, Ariane Le Jeune

  

La transmission dans l’intervention psychosociologique, entre ruptures et continuités

La mise en œuvre ou l’accompagnement du changement constitue un axe majeur de l’intervention psychosociologique qui a soutenu longtemps des transformations sociales considérées comme des progrès. L’innovation tend à remplacer le progrès et le changement se caractérise de plus en plus dans les champs technologique, économique et politique comme une recherche de rupture ignorant les continuités sociales qui s’expriment en termes d’identité collective et individuelle, de métier, de valeurs… Dans ce contexte, la préoccupation pour la transmission comme succession des individus dans le temps apparaîtrait même comme conservatrice.

Pourtant, le thème de la transmission s’est imposé peu à peu pour saisir ce qui malgré tout insiste et persiste à travers les aléas des liens intergénérationnels. La transmission reste une dimension essentielle de la formation du sujet au niveau familial comme au niveau institutionnel, à l’école, dans les collectifs de travail ou dans l’espace public et politique.

Quelle est la place de la transmission dans les différentes sphères de l’activité sociale et quelles sont les conséquences sur les manières de travailler, d’éduquer ou de s’organiser ? Que peut-on dire des fonctions que l’intervention psychosociologique remplit dans ce contexte, auprès des publics et dans les institutions ? Quel rôle le psychosociologue est-il amené à prendre par rapport à cette dimension ? Constitue-t-elle ou non un point d’attention ou un objet de l’intervention psychosociologique ?

La question touche aussi directement la psychosociologie comme pratique et champ de réflexion entre nouveaux venus et intervenants expérimentés. Dans quels lieux et selon quelles modalités relationnelles et institutionnelles se transmet-elle ?

 

L’entrée aux conférences est gratuite sur réservation

La démarche d’inscription sera communiquée prochainement

De 18h30 – 20h30 à l’ESCP Europe, 79 Avenue de la République, 75011 PARIS 

 

7 février 2018

David Faure, Psychosociologue, Centre Esta, LCSP Paris 7 Denis-Diderot

 

7 mars 2018

A partir de l’ouvrage collectif et pluridisciplinaire Violences entre générations. Transformation ou répétition, Paris, Le Manuscrit (2017)[1], issu d’un colloque international organisé en 2013 en Nouvelle-Calédonie, trois de ses co-auteurs rendront compte de leurs investigations concernant la transmission des violences sociales et psychiques entre générations. Ils interrogent la tendance à la répétition des violences et des souffrances, notamment générées par la brutalité des rapports sociaux prenant racine dans des crises et des reconfigurations sociétales ou politiques qui se succèdent. Ces changements bruts font traces dans les psychés de chaque personne. Un travail de pensée ou de culture permet que les transmissions constructives et créatrices opèrent entre les générations sans quoi ce qui se transmet condamne à la répétition en enfermant dans un processus mortifère.

Lucien HOUNKPATIN, psychanalyste, Centre Georges Devereux,

Isabelle MERLE, historienne, Chargée de recherche – CNRS?CREDO (UMR 7308)?Université Aix-Marseille,

André SIROTA psychanalyste groupal, professeur émérite, Université Paris Nanterre.

 

5 avril 2018

Transmission et construction de la professionnalité en travail social et en psychosociologie

A partir d’une expérience de plus de trente ans dans le secteur social à des places aussi différentes que formateur, consultant-intervenant, dirigeant d’institut de formation, François Lochot présentera une réflexion sur les évolutions dans la transmission de la professionnalité au sein du secteur social. Il s’agira de montrer sa continuité, ses différentes ruptures socio-historiques et d’interroger le sens dont elles semblent porteuses aux niveaux sociétal, institutionnel et professionnel. Cette exploration amènera à questionner aussi la contribution des psychosociologues très présents dans ce secteur, et la place de la psychosociologie dans la transmission des métiers du social. Cette perspective conduit aussi à s’interroger en retour sur la transmission chez les psychosociologues aujourd’hui.

François Lochot,

Psychosociologue, docteur en psychologie sociale, ancien dirigeant d’Institut de formation travail social

15 mai 2018

L’intention de cette conférence est, au travers de différents témoignages situés au croisement des pratiques traditionnelles du compagnonnage (entendu comme  « Réseau de transmission des savoirs et des identités par le métier »), et de la mise en œuvre d’un  dispositif expérimental visant à répondre à la problématique sociétale du maintien des seniors dans l’emploi (notamment au travers d’actions de transmission), de s’interroger sur :

  • la place de la transmission dans les pratiques des entreprises des métiers « dits manuels » et les conséquences sur les manières de travailler et de s’organiser ;
  • la posture du compagnon, expert métier ayant vécu la transmission compagnonnique traditionnelle, devenant intervenant chargé d’aider les entreprises à mettre en œuvre des actions de transmission.

Catherine Fourcade, Chargée de mission FSE Experts métiers

Yannick Patient, Compagnon, Responsable de l’Institut de la transmission aux Compagnons du Devoir et du Tour de France

 

12 Juin 2018

Transmettre la psychosociologie – table ronde

Pour conclure le cycle de conférences, nous proposons d’ouvrir la réflexion sur la transmission de la psychosociologie comme discipline, métier et comme responsabilité institutionnelle sous la forme d’une table ronde en deux temps portant sur :

  • les lieux et institutions de la transmission du « corpus » de savoirs et des pratiques professionnelles, en s’interrogeant sur leur pluralité (formations universitaires et extra-universitaires, lieux et réseaux de professionnalisation,…) et leur fonctions pour les « jeunes » psychosociologues,
  • la transmission et le passage de relais entre générations de psychosociologues du point de vue des places et responsabilités institutionnelles, dans les structures professionnelles de conseil d’intervention ou de formation.

Pour cette table ronde, nous comptons vivement sur les participants pour représenter et mettre en débat la diversité des expériences et des institutions qui ne pourront toutes être présentes à la table proprement dite…

Avec Jacques Bineau, Benjamin Cartron, Florence Giust-Desprairies, Camille Jacquet, Antoine Raveneau, …

La table ronde sera animée par David Faure et Ariane Le Jeune

[1] Co-auteurs : André SIROTA, Tamatoa BAMBRIDGE, Louis-José BARBANÇON, Pablo CASTANHO, Henny CZITROM- WEXLER, Nathalie De TIMMERMAN, Pierre DELION, Nicolas GARNIER, Lucien HOUNKPATIN, David LE BRETON, Isabelle MERLE, Klimis NAVRIDIS, François POMMIER, Janine PUGET, Bernard RIGO, Tania SIERRA & Grégoire THIBOUVILLE.

© Copyright - SFPPG