Colloque SFPPG 18-19 mars 2016

Cliniques groupales et idéologies

Aix-en-Provence

Aix-Marseille-Université

_______________

Appel à communications et poster

L’approche psychanalytique groupale est particulièrement attentive à la perméabilité des frontières psychiques entre le sujet, le groupe et l’espace social. Elle ne peut – et ne doit – s’abstraire du monde contemporain. C’est toujours en référence à des valeurs et à des croyances que se structurent les mythes et que se fondent les liens d’appartenance à un groupe, à une famille, à une communauté, à une institution. L’histoire des sociétés nous confronte aux effets organisateurs des liens de croyances mais aussi à l’emprise destructrice des convictions fanatiques qui se rigidifient.

N’est-ce pas là le paradoxe des idéologies ?

Si l’idéologie  a pris des connotations négatives, c’est sans doute à travers la difficulté inhérente à son étude et à l’histoire des idées en relation avec le travail du penser. La dérive vers des positions systématiques fondées sur des croyances dogmatiques et sans ouverture s’oppose au doute, à l’incertitude et à la reconnaissance de la différence et de la complexité.

L’actualité nous confronte à une autre dérive des idéologies, le fanatisme où il ne s’agit plus de convaincre l’autre ou de le rallier à une cause, mais de l’éliminer. L’approche psychanalytique groupale nous sensibilise aux enjeux psychiques inconscients et à la fonction défensive des radicalisations idéologiques.

En contre-point de ces perversions idéologiques, n’est-il pas possible d’aborder ces questions en interrogeant nos dispositifs et nos pratiques ? Comment le travail analytique de groupe permet-il de repérer la naissance des idéologies et leurs transformations ? Comment créer les conditions d’un processus alternatif à une illusion groupale pétrifiante et soutenir des pratiques créatives respectueuses d’une écoute de la différence ? Comment déconstruire ces logiques de la haine de l’autre et du déni de l’altérité ?

L’idéologie a-t-elle des liens privilégiés avec la pensée en image ? Quelle fonction prend-elle face à l’émergence pulsionnelle et à la sexualité ? Quel rôle joue-t-elle pour la conscience qu’un sujet a de lui-même, des autres, voire de la nature et du monde ? Quelle place joue la technique dans ses entreprises de destruction ? Comment la situer par rapport aux mythes et à ce qui organise la cosmogonie d’une culture ? Si les liens avec la croyance et la différence ont été jusqu’à maintenant bien repérés, comment ainsi approfondir la particularité d’une telle position idéologique ?

Un prix sera attribué au meilleur poster.

Agenda

Date limite de soumission des résumés de communications et posters

Le 20 décembre pour les communications

Le 10 janvier pour les posters

Modalité

Un formulaire de soumission (téléchargeable ci-dessous) est à transmettre par mail à guygimenez@me.com

Notification aux auteurs

Le 10 janvier pour les communications

Le 20 janvier pour les posters

Contact

guygimenez@me.com

 

Comité d’organisation

Guy Gimenez (Aix-Marseille Université)

Philippe Robert Pr (Université de Paris Descartes, France)

Absa D’Agaro-N’Diaye (Aix-Marseille Université)

Nadine Vander-Elst (Bruxelles, Belgique)

Pierre Benghozi (Hyères, France)

Henri-Pierre Bass (Paris, France)

Denis Mellier Pr (Université Besançon, France)

Bernard Chouvier Pr (Université Lyon 2, France)

Christian Bonnet (Aix-Marseille Université)

Doctorants contribuant au comité d’organisation :

Clarisse Vollon (Aix-Marseille Université)

Juliette Marotta (Aix-Marseille Université)

Comité scientifique

  • Michèle Benhaim Pr (Aix-Marseille Université, France)
  • Guy Gimenez Pr (Aix-Marseille Université, France)
  • Thémis Apostolidis Pr (Aix-Marseille Université, France)
  • René Kaës Pr (Université Lyon 2, France)
  • Christian Bonnet MCF (Aix-Marseille Université, France)
  • Maria Zurlo Pr (Université de Naples, Italie)
  • Philippe Robert Pr (Université de Paris Descartes, France)
  • Bernard Chouvier Pr (Université Lyon 2, France)
  • Klimis Navridis Pr (Université d’Athènes, Grèce)
  • Maria Ines Fernandez Pr (Université de Sao-Paulo Brésil)
  • Jean-Pierre Pinel (Université Paris 13 France)
  • Denis Mellier Pr (Université Besançon, France)

Appel à
Cotisation 2015
pour nos Membres

Vous pouvez dès à présent et si possible rapidement régler votre Cotisation 2015 si possible par Paypal ( Cf site Membres) ou directement par voie postale à notre Trésorier: Henri-Pierre BASS- 11, rue de la 1ère Division Française Libre 94160- Saint-Mandé.

Merci d’Avance

PRÉSENTATION DE LA SFPPG

Fondée en 1962, la Société Française de Psychothérapie Psychanalytique de Groupe réunit des cliniciens et des chercheurs qui mettent en œuvre la psychanalyse dans différents dispositifs de groupe : analyse de groupe, psychodrames, thérapies familiales, groupes à médiation… avec les enfants, les adolescents, ou les adultes, en pratique privée comme en institution de soin ou de formation.

La S.F.P.P.G. a pour objet de développer les échanges entre praticiens, de promouvoir les recherches cliniques et théoriques dans le domaine de l’approche psychanalytique du groupe, et de contribuer au perfectionnement des praticiens (journées d’études, groupes de recherche, séminaires).

La S.F.P.P.G. et la F.A.P.A.G. (Fédération des Associations de Psychothérapie Analytique de Groupe), entretiennent des échanges réguliers, traitant notamment des critères de formation et de reconnaissance des thérapeutes de groupe.

Fondée par la SFPPG, la Revue de Psychothérapie Psychanalytique de Groupe (RPPG) est publiée 2 fois par an, aux Éditions ÉRÈS sous l’égide de la SFPPG et de la FAPAG (Fédération des Associations de Psychothérapie Analytique de Groupe).

 

> Pour vous inscrire à la lettre d’information de la SFPPG, et la recevoir, cliquez ici

Pour le paiement de la cotisation 2015 > cliquez ici

© Copyright - SFPPG