GROUPE ET

PSYCHOPATHOLOGIE

DE LA VIE QUOTIDIENNE

Vendredi 16 et Samedi 17 mars 2018

_______________

Lieu : Le petit Kursaal

1, place du Théâtre
25000 BESANCON

Argument

Le quotidien constitue l’arrière-fond silencieux de toute clinique. Riche en événements anodins, il est très souvent négligé. Freud dans « Psychopathologie de la vie quotidienne » a dégagé les bases inconscientes de quelques-unes de ses figures. Lapsus, oublis, actes manqués et rituels témoignent de la constante émergence des processus primaires. Précarité des liens, accélération du temps, transformation de l’espace, dissémination des objets, notre quotidien a depuis profondément changé. Comment la psychanalyse groupale permet-elle d’approcher ces nouvelles dimensions intersubjectives de la vie psychique ?

Rappelons que la psychothérapie institutionnelle a dès le départ misé sur la valeur du quotidien pour la prise en charge de la souffrance psychique. D’autres institutions comme l’école ou les maisons d’enfants ont pu s’en inspirer et plus largement tous les lieux de vie. Citons par exemple ici les « Corridors du quotidien » tels que Paul Fustier les a décrits dans le monde éducatif. La thérapie familiale mais aussi la thérapie de couple ont par la suite jeté un nouveau regard sur la manière dont les sujets investissent le quotidien de la famille. L’observation du bébé a mis également au travail des attitudes et des conduites qui étaient à première vue banales voire même futiles. Comment alors prendre en compte l’impact actuel du quotidien dans le monde du travail, en institutions, en éducation et dans les prises en charge thérapeutique ? Quelles sont les nouvelles figures du quotidien propres à nos liens ?

L’objet de ce colloque est d’interroger le quotidien au regard des pratiques cliniques groupales, voire actualiser une « psychopathologie de la vie quotidienne » plus en rapport avec notre temps.

.

Intervenants pressentis en plénière : Gilles Amado (Paris), Pierre Delion (Lille), Evelyne Grange (Lyon), Christiane Joubert (Toulouse), Klimis Navridis (Athènes), Jean-Pierre Pinel (Paris), Didier Roffat (Lyon).

avec également Henri-Pierre Bass, Piene Benghozi, Jean-Bernard Chapelier, Bernard Chouvier, Blandine Guettier, Guy Gimenez. Haydée Popper, Edith Lecourt, Denis Mellier, Philippe Robert, Almudena Sanahuja, Claudine Vacheret, Nadine.Vander Elst, Jean-Pierre Vidal.

Différents Ateliers

Comité Scientifique : Henri-Pierre Bass, Piene Benghozi, Jean-Bernard Chapelier, Bernard Chouvier, Denis Mellier, Guy Gimenez. Almudena Sanahuja

Comité d’organisation : Henri-Pierre Bass, Denis Mellier, Almudena Sanahuja

Colloque organisé avec le partenariat du Laboratoire de Psychologie (EA3188) de l’Université Bourgogne Franche-Comté

Appel à
Cotisation 2017
pour nos Membres

Vous pouvez dès à présent et si possible rapidement régler votre Cotisation 2016 si possible par Paypal ( Cf site Membres) ou directement par voie postale à notre Trésorier: Henri-Pierre BASS- 11, rue de la 1ère Division Française Libre 94160- Saint-Mandé.

Merci d’Avance

PRÉSENTATION DE LA SFPPG

Fondée en 1962, la Société Française de Psychothérapie Psychanalytique de Groupe réunit des cliniciens et des chercheurs qui mettent en œuvre la psychanalyse dans différents dispositifs de groupe : analyse de groupe, psychodrames, thérapies familiales, groupes à médiation… avec les enfants, les adolescents, ou les adultes, en pratique privée comme en institution de soin ou de formation.

La S.F.P.P.G. a pour objet de développer les échanges entre praticiens, de promouvoir les recherches cliniques et théoriques dans le domaine de l’approche psychanalytique du groupe, et de contribuer au perfectionnement des praticiens (journées d’études, groupes de recherche, séminaires).

La S.F.P.P.G. et la F.A.P.A.G. (Fédération des Associations de Psychothérapie Analytique de Groupe), entretiennent des échanges réguliers, traitant notamment des critères de formation et de reconnaissance des thérapeutes de groupe.

Fondée par la SFPPG, la Revue de Psychothérapie Psychanalytique de Groupe (RPPG) est publiée 2 fois par an, aux Éditions ÉRÈS sous l’égide de la SFPPG et de la FAPAG (Fédération des Associations de Psychothérapie Analytique de Groupe).

© Copyright - SFPPG