Articles

Après le Congrès International
Groupe & Psychanalyse
tenu à Paris au CNAM
Conservatoire National des Arts et Métiers
du 14 au 17 mars 2013

organisé par la

Société Française de Psychothérapie?Psychanalytique de Groupe

avec la participation de la
Fédération des associations de psychothérapie analytique de groupe (FAPAG)

en présence de la Fédération Européenne de Psychothérapie Psychanalytique (EFPP)

Ce message est adressé à celles et ceux
qui ont participé au congrès.

Par leur présence attentive, leurs communications, la multiplicité de leurs espaces d’expériences et d’engagement, leurs questions,
leurs remarques, les résonances dont ils ont fait part dans les différents lieux du congrès,
tous les congressistes ont contribué
au succès et au climat convivial de ce Congrès.

Nous en remercions très chaleureusement
l’ensemble des congressistes

Ce congrès a accueilli différentes générations, plus de 180 étudiants, près de 50 jeunes professionnels, des collègues de différents pays, continents et des régions lointaines :
Algérie, Allemagne, Angleterre, Argentine, Belgique, Brésil, Confédération Helvétique, Gabon, Grèce, Israël, Italie, Maroc, Québec, Tunisie, (nous compléterons par la suite), et, bien sûr, de France et de plusieurs régions ultra-marines.

Ont participé des professionnels des différents métiers qui travaillent avec d’autres, prennent soin d’eux, dans le soin psychique, dans l’accueil des couples et des familles, l’accueil de jeunes et moins jeunes en situation d’exil,
ou de précarité, dans l’enseignement, la formation, le conseil, l’intervention auprès d’équipe de travail, etc.,
et qui ont pour exigence de penser le groupe, ses processus et les dispositifs propices à des émergences qui n’adviennent pas hors des groupes, qui mettent en mouvement psychique ;
il s’agit aussi d’interroger
les implications propres au groupe autant que
les modes d’être et de faire avec les autres et en leur présence,
dans les différents secteurs de l’activité humaine,
ainsi que les trajets de formation pour se préparer à assurer des fonctions d’analyste de groupe

Près de cent quarante communicants se sont préparés à stimuler nos pensées et nous faire part de leur expérience, selon différentes perspectives et niveau d’élaboration, dans un esprit d’ouverture.

Nos travaux ont montré de nouveaux champs pour la pratique clinique groupale de la psychanalyse en diversifiant les dispositifs, à partir desquels la métapsychologie psychanalytique a pu étendre ses élaborations et augmenter ainsi l’offre de soin psychique ainsi que nos possibilités d’extension de notre territoire psychique, si ainsi équipés nous avons accepté l’inconfort de la controverse et continuons à surmonter les fermetures que toute époque nous apporte, même quand elle ouvre la voie vers de nouvelles élaborations et perspectives.

Ce congrès a rassemblé près de 550 personnes.

Les congressistes ont été accueillis par un collectif de 24 personnes volontaires étudiants et jeunes professionnels, et de deux collègues chargées de faire des liens, d’aider à surmonter autant qu’il était possible, au quotidien, les obstacles pratiques qui ne manquent pas de surgir lors d’une manifestation aussi nombreuse afin d’assurer
son bon déroulement.

Au nom de chacune et chacun, je remercie l’ensemble des congressistes pour leur présence attentive et leur adaptation au jour le jour à l’organisation mise en œuvre avec eux.

Pour le comité scientifique et d’organisation
André Sirota